Avant-première du film “Nothing but the beat” avec David Guetta



Nothing but the beat“, c’est le nom du dernier album du DJ-producteur le plus en vogue de la planète, celui que toutes les stars U.S. du moment s’arrachent pour une collaboration, David Guetta. C’est aussi le titre du film-documentaire qui retrace son parcours, son ascension, sa “success story”.

Samedi dernier, avait lieu l’avant-première du film “Nothing but the beat“, au Grand Rex, à laquelle j’étais invitée.

Arrivée vers 21h30, je patiente dans une atmosphère festive et décontractée où des hôtesses au look fashion nous accueillent avec des bonbons en forme de coeur et du pop-corn. Puis, tous les invités prennent place pour assister à la projection du film en présence de David et de Cathy Guetta, accueillis dans la salle par plus de 2000 personnes.



Le film commence avec l’histoire de la musique house racontée par David Guetta, puis continue sur le rôle prépondérant qu’il a joué dans la promotion et la démocratisation de la culture house dans le monde.

Des extraits d’interviews et de témoignages d’artistes comme Kelly Rowland, Akon ou Will.i.am racontent les récentes collaborations avec David Guetta et surtout son rôle dans le rapprochement et l’union qu’il a réalisé entre la musique électro et la house d’une part et le hip-hop et le R&B d’autre part. Un mélange qui a donné naissance à des tubes au succès planétaire comme le célèbre “I gotta feeling” du groupe The Black Eyed Peas sur lequel nous avons dansé en 2009.

On le suit sur le tournage du clip “Where them girls at” à Los Angeles, puis dans sa tournée à travers le monde, de Glasgow à Las Vegas en passant par le Stade de France et Ibiza. Une partie du film est d’ailleurs consacrée à ses débuts à Ibiza racontés par sa femme Cathy Guetta qui co-organise les soirées “F*** Me I’m Famous” au Pacha depuis 10 ans déjà.

Tout au long du film, on découvre un artiste passionné, qui vit son rêve à fond, et qui explique avec simplicité comment il est passé du statut de DJ dans un club gay à celui de DJ-producteur international qui aujourd’hui remplit des stades telle une rock star.

Voici un extrait du film “Nothing but the beat“, produit par la marque de boissons énergisantes Burn.

***

Mon avis : un film-documentaire très intéressant qui retrace la carrière de David Guetta à travers des images d’archives, des extraits de sa tournée, des tournages de clips et enregistrements, mais aussi des témoignages et interviews de ceux et celles avec qui il a collaboré. On remarquera aussi les interventions de DJ internationaux comme Pete Tong par exemple.

Si vous aimez l’univers artistique de David Guetta, je vous conseille d’aller voir “Nothing but the beat” qui sort au cinéma très prochainement.

Sur la soirée en elle-même, j’étais plus que ravie et, surtout, j’ai réussi à voir David et Cathy Guetta qui, au delà du succès qu’ils connaissent, ont su rester accessibles et proches de ceux qui les admirent.

J’ai bien entendu pris quelques photos en souvenir de la soirée et je suis repartie avec un sac rempli de cadeaux dont un tee-shirt “F*** Me I’m Famous” et une canette collector de la boisson énergisante Burn vêtue d’un habillage fashion aux couleurs de “F*** Me I’m Famous”.






5 Comments

  1. September 23, 2011 / 13:59

    c’est vrai qu’ils ont l’air d’être assez accessibles. Lui était à la tv espagnole l’autre jour, il parle un peu castillan il avait l’air très sympa!

  2. September 23, 2011 / 18:04

    Patrícia : obrigado 🙂

    Letizia : en effet, avec tout le succès, ils sont restés humbles et se laissent même prendre en photo ! J’en ai pris quelques unes mais je ne les ai pas mises pour des raisons de droits à l’image et aussi parce que mon blog n’est pas un blog “people”.

    Angela : merci miss 🙂

  3. September 26, 2011 / 14:56

    Et bien, je ne savais pas qu’un documentaire sur lui allait carrément sortir ! En tout cas sa coupe et sa barbe ne jouent pas en sa faveur je trouve, on dirait un fugitif ahah

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *